Projets

GOLIATH

Table basse (frène)

P1000076 P1000083P1000078

SILLONS

Vase / Boîtes à bijoux (porcelaine), édition: 1280°

P1000032P1000047

LES SAINTS

Bougeoirs (porcelaine), édition: 1280°

BASIC INSTINCT

Ce projet a pour but d’interroger le rôle du dessin dans le processus de création en tentant de voir ce qu’il se passe lorsque l’esthétique d’un objet dépend moins du dessin du designer que des caractéristiques intrinsèques d’un matériau. Pour cela, je me suis mis en retrait en réduisant mon dessin au minimum, il s’agit de structures simples et de typologies connues (boîtes, planche à découper, plateaux à fromage) qui sont le support quasi-muet de l’expression du bois laissé à l’état brut, non usiné, presque sauvage. En opposant du bois usiné à du bois brut, une tension se crée, une esthétique aléatoire et inhabituelle apparaît. Entre la pièce unique et l’objet industriel, mon travail tente d’introduire une part de hasard et de poésie dans l’univers de l’objet manufacturé en série.

ECORCE

Boîtes (sycomore / hêtre / frêne / charme)

Boîtes dont le fond est constitué de bois brut provenant de bûches ayant eu de l’écorce. Une fois  l’écorce retirée, une texture irrégulière aux teintes multiples apparaît, contrastant ainsi avec la structure de la boîte. Appliqué à l’industrie, cela pourrait donner lieu à des objets à la base fixe, mais au design à chaque fois différent.

AUBIER

Plances à découper (sycomore)

Habituellement destiné au rebus, l’aubier est la partie externe de l’arbre. En plus de créer un graphisme aléatoire qui donne un caractère singulier à chaque planche, il rappele également l’origine de l’arbre dont il est issu, laissant entrevoir le process de fabrication.

BRANCHES

Plateaux à fromage (sycomore, hêtre)

L’utilisation de branches débitées en guise de poignées permet un contact avec la main  différent à chaque fois. D’abord rustiques, elles se patinent à l’utilisation évoquant des souvenirs de campagne; comme un lien avec le vivant.

LES RONDES

Planches à découper (frêne massif)

IMG_0428

LES COUPES

Coupe à fruit et boîte à bijoux (noyer, frêne)

Leur forme en pente douce réduit l’idée de contenance à sa plus simple expression. Ainsi le couvercle de la boîte à bijoux peut également servir de réceptacle pour un usage quotidien plus aisé (noyer et frêne massif)

TOTEM

Bougeoir réversible en bois tourné (frêne, chêne, hêtre)

LES CARNETS

Série de trois carnets fabriqués en papier recyclé, édition Reine Mère

Chacun d’eux se rapporte à une activité domestique (bricolage, jardinage et cuisine). Le but était de communiquer ces activités tout en intégrant le crayon au carnet avec humour.

CELLULO

Tuteurs (hêtre, bois aggloméré)

Je me suis inspiré de la division cellulaire pour signifier l’idée de croissance. Les parties évidées permettent de lier la plante au tuteur sans utiliser de pince.

LE CUBE

Presse-papier (hêtre massif), édition Reine Mère

225g de bois géré durablement, objet manifeste conçu dans le but de communiquer les valeurs écologiques des produits Reine Mère.

BLOOM

Table basse / rangements (projet)

Il s’agit à la fois d’une table basse et d’un meuble de rangement. À l’image d’une fleur qui éclot, Bloom peut s’ouvrir et dévoiler ainsi un espace de rangement constitué de compartiments en feutre. Son utilisation est simple: il suffit d’actionner l’interrupteur situé au centre de la table pour déclencher la levée de celle-çi (grâce à un verin) entraînant dans son mouvement le déploiement des pochettes. Pour le refermer, il suffit d’actionner à nouveau l’interrupteur tout en exercant une poussée sur la table, la cinématique se fait alors en sens inverse. Bloom transforme un geste banal et quotidien en un moment ludique et poétique.

Même si il a été principalement conçu pour contenir des revues, Bloom peut contenir tout type d’objet. Les pochettes sont toutes reliées à un verin central par une tringle. Lorsqu’il est actionné, le verin monte et surélève le plateau supérieur en faisant basculer les pochettes de 30°,créant ainsi une corolle de rangement.

PILA

Montre (projet présenté au concours Breil 2010)

Concevoir une montre c’est rendre le temps visible et pour moi la manifestation visible la plus évidente du temps est l’érosion. Pila a été inspirée par ce phénomène: j’ai imaginé l’archétype d’une montre qui aurait subi des années d’érosion. A l’image d’un galet qui s’amenuise avec la mer, le résultat est une forme douce et sensuelle où tous les détails inutiles ont disparu comme effacés par le temps. Son nom est inspiré par la Dune du Pilat dont la forme change constamment avec les éléments.

pila6

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :